Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
944

L’UNSA en force à la Confédération européenne des syndicats

mardi 7 janvier 2020

Chloé Bourguignon élue représentante de la région francophone au bureau du Comité jeunes de la CES

Le Comité jeunes de la Confédération européenne des syndicats (CES) s’est réuni le 16 décembre dernier, pour procéder notamment à l’élection du bureau pour les deux prochaines années.

Tea Jarc, militante slovène de 32 ans, présidente du syndicat jeune "Mladi Plus", a été élue présidente du Comité jeunes, au côté d’un bureau largement renouvelé et féminisé. L’occasion pour Chloé Bourguignon, qui représente l’UNSA au sein de ce comité, de poursuivre son mandat en tant que représentante de la région francophone qu’elle tenait depuis six mois.

Les autres membres élu.es du bureau sont Joscha Wagner (DGB, Allemagne), Adriana Ciacaru (CNSLR- Frăţia, Roumanie), Åsa Ström (SACO, Suède), Plamena Parteniotis (EPSU), Nicoletta Merlo (CSIL, Italie).

Outre l’adoption du rapport d’activité 2017-2019, la question des stages a été abordée avec la présentation de deux campagnes permettant aux jeunes de se mobiliser pour demander des stages de meilleure qualité, qui ne soient pas des emplois précaires déguisés :

- "Interns GoPro", qui existe depuis trois ans et a été co-construit avec plusieurs ONG - dont le Forum européen de la Jeunesse,

- un projet de documentaire "Call me Intern" qui devrait être diffusé dans les prochains mois.

Le comité jeunes a par ailleurs poursuivi sa démarche demandant l’instauration de quota de jeunes dans les délégations des syndicats pour le prochain congrès de la CES, initiée lors du Congrès de la CES à Vienne en mai dernier.

Un comité exécutif de la CES sur fond de protestations syndicales en France

Le dernier comité exécutif de la CES de l’année 2019 s’est tenu à Bruxelles les 17 et 18 décembre. L’UNSA y était représentée par Rachel Brishoual, secrétaire nationale en charge du secteur Europe-International.

Les syndicats français se sont exprimés sur la situation française depuis le 5 décembre autour de la réforme des retraites. Pour respecter la pluralité des expressions, les contributions de chacun d’eux ont été intégrées au rapport des affiliés, l’occasion pour l’UNSA de rappeler les éléments essentiels qui fondent ses revendications.

La CES a apporté son soutien aux protestations des syndicats français sur les retraites par un communiqué de presse.

De nombreux sujets ont nourri les discussions et l’adoption de positions et résolutions pendant 2 jours :

- promotion de la négociation collective et sur l’amélioration des salaires en Europe (sujet d’un salaire minimum en Europe),

- position sur les propositions relatives à un instrument budgétaire de convergence et de compétitivité et les nouveaux développements du mécanisme européen de stabilité,

- contribution à un plan d’action pour la mise en œuvre du Socle européen des droits sociaux,

- position pour une directive européenne sur le devoir de vigilance en matière de Droits de l’Homme et de conduite responsable des entreprises,

- pistes de travail en matière de migration et d’asile,

- position sur les accords de libre-échange et de protection des investissements UE-Vietnam,

- accord de coopération avec le groupe des travailleurs du CESE

- position sur l’élargissement de l’Union Européenne (UE)

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa