Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
931

Retraite : la concertation continue

lundi 30 septembre 2019

Lundi 30 septembre, Dominique Corona, Secrétaire général adjoint, a été reçu par les équipes du Haut-Commissaire à la Réforme des Retraites.

Cette réunion avait pour objectif d’analyser les départs anticipés dans le système universel de retraite.

En ce qui concerne les départs anticipés pour carrières longues, l’UNSA a rappelé sa proposition d’ouvrir ce droit aux salariés ayant débuté leur carrière avant 21 ans, voire 22 ans.

Concernant la retraite anticipée au titre de l’inaptitude, le HCRR prévoit de mettre fin à la pension pour invalidités sans condition d’âge pour les assurés de la Fonction publique et des régimes spécifiques. Le HCRR souhaite ainsi faire converger les règles afin d’appliquer à ces assurés sociaux le dispositif de retraite anticipée pour invalidité appliqué aux salariés du secteur privé.

L’UNSA soutient l’idée de l’ouverture d’une concertation pour la création d’un nouveau dispositif d’invalidité.

En ce qui concerne les départs anticipés pour les fonctionnaires exerçant des missions régaliennes de maintien de l’ordre et de sécurité publique en raison de la dangerosité et des contraintes importantes qu’elles comprennent, l’UNSA a demandé que des discussions sectorielles s’ouvrent rapidement sur ce sujet avec les organisations syndicales.

Sur la prise en compte de la pénibilité, l’UNSA a rappelé qu’elle était favorable à l’ouverture du compte Personnel de Prévention (C2P) aux salariés de la Fonction publique et des régimes spécifiques. Afin que le CP puisse jouer pleinement son rôle, l’UNSA a demandé une réouverture des concertations sur les seuils permettant d’ouvrir le droit à l’obtention de points pénibilité.

En parallèle, l’UNSA a indiqué être favorable à l’ouverture d’une concertation afin que de nouveaux critères de pénibilité puissent être intégrés au C2P.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa