Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
930

12ème baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi : près d’une personne syndiquée sur deux se déclare discriminée !

lundi 23 septembre 2019

La remise par le Défenseur des droits (DDD) et l’Organisation Internationale du Travail (OIT), ce jeudi 19 septembre 2019 du 12e baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi, a mis en lumière une inquiétante réalité : près d’une personne syndiquée sur deux se déclare discriminée.

Ces résultats préoccupants confirment les constats qui avaient déjà été faits par le CESE lors d’un avis rendu en 2017.

Si chaque année, le DDD et l’OIT publient conjointement un baromètre de la perception des discriminations dans l’emploi, cette 12e édition visait à mieux connaître les discriminations en raison de l’activité syndicale.

Cette enquête avait été menée par la diffusion d’un questionnaire auprès des adhérentes et adhérents des organisations syndicales françaises, à laquelle avait activement participé l’UNSA.

Si l’on peut se réjouir de la mise en lumière de cette situation, on ne peut que s’inquiéter de ce que cette enquête révèle :

-  46% des personnes syndiquées interrogées affirment avoir déjà été discriminées ;

-  L’engagement syndical est perçu comme un risque professionnel pour 42% de la population active et 67% des personnes interrogées ;

-  Les discriminations syndicales prennent souvent la forme de sanctions : absence d’évolution de carrière, dégradation du climat de travail, des conditions de travail, non-augmentation salariale.

L’UNSA, qui était représentée lors de la remise de ce rapport par Emilie Trigo, Secrétaire nationale, et Nicolas Gougain, partage les préoccupations du Défenseur des Droits et sera fortement mobilisée pour que l’engagement syndical ne puisse être un frein au bon déroulement d’une carrière.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa