Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
920

L’UNSA présente à la première plénière de la nouvelle mandature de la CNCDH

lundi 27 mai 2019

La Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) a été renouvelée le 10 avril 2019, par un arrêté du Premier ministre. L’UNSA y sera ainsi représentée par Emilie Trigo et Nicolas Gougain.

La première plénière de la nouvelle mandature placée sous la présidence de Jean-Marie Delarue s’est tenue le 23 mai. Ce fut l’occasion d’élire deux vice-présidentes, Laurène Chesnel (pour le collège des ONG) et Soraya Amrani-Mekki (pour le collège des personnalités qualifiées).

L’institution a été en sommeil depuis plusieurs mois, faute de nominations et malgré des actualités importantes. Ainsi, l’assemblée a mandaté le nouveau président pour qu’il rappelle fermement au gouvernement les engagements internationaux de la France à respecter les droits humains, plus particulièrement au sujet du rapatriement des enfants de nationalité française détenus dans des camps en Syrie.

Enfin, cette séance fut l’occasion d’adopter un avis relatif au "plan de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT" mené par la DILCRAH et dont la CNCDH est évaluateur national indépendant.

L’UNSA, qui a participé aux groupes de travail sur cet avis, se félicite de l’adoption de ce texte à l’unanimité. Si le précédent plan est encourageant, il reste insuffisant et manque de portage politique. La CNCDH réaffirme la nécessité que la lutte contre les LGBTphobies soit une véritable politique publique, dotée de moyens et d’objectifs et non ce qui pourrait s’apparenter à un saupoudrage de subventions aux acteurs associatifs.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa