Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa

UNSA-Info n°891

6 novembre 2018

  • Négocier, enfin, la transition écologique

    6 novembre, par Gilet Jean-Pierre

    Les remous provoqués par la hausse des prix du carburant témoignent, pour l’UNSA, du besoin d’un changement radical et urgent de méthode et de contenu politiques.

    L’UNSA considère la transition écologique comme une nécessité absolue et incontournable. Le retard pris en la matière, notamment dans la lutte contre le réchauffement climatique, les impératifs de santé publique la rendent d’autant plus complexe que la notion d’urgence se rapproche.

    Pour y faire face, cela suppose que des caps volontaristes précis et compréhensibles soient fixés, mais aussi que les moyens et l’accompagnement pour les atteindre soient également arrêtés. Dans cette optique, la prise en compte du coût social ne peut continuer, pour l’UNSA, à être oubliée ou considérée comme subalterne comme c’est le cas aujourd’hui. A contrario, elle est une condition impérative de la réussite des difficiles transformations et réorientations qui doivent être opérés pour préserver notre environnement car elle en conditionne l’acceptation sociale et donc la réussite.

    C’est pourquoi l’UNSA, comme elle l’a déjà demandé à plusieurs reprises au gouvernement, revendique que la négociation d’une transition écologique juste soit enfin inscrite rapidement et sérieusement à l’agenda social. Les choix économiques et leurs impacts, l’implication des entreprises et des grands pollueurs, les contreparties et compensation sociales indispensables à construire, à commencer pour les plus démunis de nos concitoyens, devront y être discutées et définies.

  • Taxation des activités sociales et culturelles : c’est non !

    6 novembre, par Gilet Jean-Pierre

    Après s’être élevée avec succès contre une première tentative du même ordre en 2016, l’UNSA dénonce l’amendement dit « Christophe » au projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2019, adopté en première lecture par l’Assemblée nationale.

    Ce dernier modifie le régime des prélèvements sociaux sur les avantages servis, au titre des activités sociales et culturelles, aux salariés par les comités d’entreprise, les comités sociaux et économiques ou les entreprises, ou aux agents publics par l’administration.

    Quand bien même il serait soumis à un plafond de 331 €, l’assujettissement à cotisations sociales des dotations visant des actions sociales et culturelles aurait des effets destructeurs graves. Pour les salariés ou agents publics, il aboutirait obligatoirement à des reculs dans l’accès aux vacances, aux loisirs et à la culture. Ceux-ci frapperaient d’abord les plus démunis, nombre de ces prestations étant servies sur critères sociaux.

  • PLFSS, un amendement problématique pour l’UNSA risque d’impacter les CE et l’action sociale

    6 novembre, par Gilet Jean-Pierre

    Les députés ont adopté mardi 31 octobre un amendement qui risque d’avoir de lourdes conséquences sur les prestations des CE et sur l’action sociale délivrée aux agents publics. En effet, il prévoit qu’au-delà d’un plafond (331 euros par an et par agent, montant doublé si enfant à charge), le montant des aides sera soumis aux cotisations patronales d’une part, et à l’impôt sur le revenu d’autre part.

  • Bilan d’étape : des désaccords de fond avec le gouvernement

    6 novembre, par Gilet Jean-Pierre

    Le 30 octobre, le gouvernement, par la voix d’Olivier Dussopt, a présenté son bilan d’étape de la concertation engagée avec les organisations syndicales, autour des chantiers "Rémunération au mérite" et "Mobilité et accompagnement des agents en cas de restructuration", après des annonces provocatrices de Gérald Darmanin.

    L’UNSA Fonction Publique a réaffirmé son attachement à une Fonction publique statutaire, de carrière, moderne, au service de l’intérêt général. Le statut de la Fonction publique est un atout pour notre pays.

  • Rappel : « Bien démarrer son CSE »

    6 novembre, par Gilet Jean-Pierre

    Vous êtes déjà élu-e d’un CSE ou vous êtes candidat-e ?

    L’UNSA CONSEILS et le CEFU vous proposent une journée pour réussir la mise en place du CSE dans votre entreprise : Fonctionnement, règlement intérieur, gestion des budgets, dévolution des biens, transferts des contrats.

    Experts, avocats, élus vous informeront et répondront à vos questions. Et nous vous réservons aussi quelques surprises... Le programme définitif avec les intervenants est en cours de finalisation. Réservez votre journée et inscrivez-vous (lien inscription).

    Date : le 20 novembre de 9h30 à 17h30

    Lieu : Salle Eugène Hénaff - Annexe Varlin de la Bourse du Travail 29 boulevard du Temple 75003 Paris (Métro République)

    Capacité : 300 personnes

    Qui ? Élu-e-s et candidat-e-s au CSE

Documents joints

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa