Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa

UNSA-Info n°882

3 septembre 2018

  • L’UNSA reçue par le Premier ministre

    3 septembre, par Gilet Jean-Pierre

    L’UNSA sera reçue par le Premier ministre, mardi 4 septembre à 17 H 30, dans le cadre du cycle de concertation avec les partenaires sociaux souhaité par le Président de la République mi-juillet et mis en œuvre par le gouvernement.

    A l’ordre du jour de cette rencontre, la remise à plat de notre système d’assurance chômage pour qu’il soit "plus cohérent, plus efficace dans la lutte contre la précarité et plus favorable au retour à l’emploi", la question de la santé au travail à partir du rapport Lecoq et l’organisation de notre système d’indemnisation des arrêts maladie, qualifié de "coûteux, inéquitable et déresponsabilisant".

  • Loi : « pour la liberté de choisir son avenir professionnel »

    3 septembre, par Gilet Jean-Pierre

    Le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » a été adopté définitivement le 1er août par l’Assemblée nationale ; cependant il faudra attendre le retour imminent du Conseil constitutionnel qui a été saisi ainsi que la parution d’une centaine de décrets pour avoir une idée précise du texte.

    Ci-dessous le communiqué de Presse UNSA publié le 3 août 2018

    Loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel :

    Un accompagnement des actifs encore trop léger pour confirmer l’objectif de sécurité des parcours

  • Convention d’objectif et de gestion de la CNAF 2018- 2022 : abstention de l’UNSA

    3 septembre, par Gilet Jean-Pierre

    Après de longs mois de discussion avec le ministère des Solidarités et de la Santé, la Convention d’objectif et de gestion de la CNAF (COG) a été adoptée le 11 juillet dans un contexte budgétaire contraint.

    Souvent la première préoccupation, lorsqu’on parle de négociation de la COG, c’est l’évolution du taux du Fonds national d’action sociale (FNAS). Cette année, la notion d’économie budgétaire a fortement dominé l’ensemble des travaux. Le taux d’évolution du FNAS a été ramené à 2 % alors qu’il était de 7,5 % dans la dernière convention.

    Cette COG, au-delà de répondre aux besoins de la politique familiale, tente par un certain nombre d’actions proposées d’apporter des éléments aux autres politiques sociales, toutes aussi importantes les unes que les autres (pauvreté, logement, insertion, handicap, jeunesse, parentalité…)

  • Rentrée sociale 2018 dans la fonction publique : priorité aux agents publics !

    3 septembre, par Gilet Jean-Pierre

    Alors que les agents publics devraient être mieux reconnus par le gouvernement, le budget en préparation ne répond pas aux attentes de l’UNSA Fonction publique.

    L’UNSA Fonction publique demande au gouvernement de revaloriser les rémunérations des agents publics. L’inflation tend à redémarrer (+2,3%). Les agents publics ont déjà été privés d’une progression de leur pouvoir d’achat lors du transfert des cotisations vers la CSG. L’instauration du jour de carence, l’augmentation des prélèvements pour leur pension et le gel de la valeur du point d’indice pèsent à la baisse sur leur pouvoir d’achat.

    Pour l’UNSA Fonction publique, l’absence de mesure globale en 2019 serait donc une nouvelle injustice à leur encontre, comme l’est aussi la désindexation des pensions de retraite.

  • L’UNSA Retraités révoltée !

    3 septembre, par Gilet Jean-Pierre

    Après les différentes mesures fiscales, après le gel des pensions sur trois années, après la hausse de la CSG de 1,7 point, la remise en cause de l’indexation des pensions sur l’évolution des prix (déjà insuffisante), annoncée par le Premier ministre le 26 août, accentue la dégradation du pouvoir d’achat des retraités.

  • L’UNSA présente à l’EuroPride 2018 à Göteborg

    3 septembre, par Gilet Jean-Pierre

    Du 16 au 18 août 2018, l’UNSA était représentée à l’EuroPride de Göteborg (Suède) par Nicolas Gougain, chargé de mission « droits et libertés » et correspondant pour l’UNSA sur les questions LGBT (lesbiennes, gaies, bi et trans) au sein de la CES.

    Depuis 1991, l’EuroPride se déroule chaque année dans une ville européenne différente et a pour objectif, à l’instar des autres marches des fiertés, de mettre en avant les revendications des personnes LGBT+ à travers des actions de visibilité, la promotion de l’égalité des droits et la lutte contre les discriminations.

    Un focus particulier est fait sur les questions européennes et internationales avec des événements et débats précédant l’organisation de la marche, mais aussi grâce à la présence d’organisations européennes dans le défilé. A Göteborg, un cortège d’associations, très applaudi, a notamment marché pour « toutes les personnes qui ne peuvent pas marcher », en rappelant notamment que l’homosexualité est toujours passible de répressions, d’emprisonnementd voire de peine de mort dans de nombreux pays dans le monde.

  • Prévention des risques professionnels : rapport Lecoq

    3 septembre, par Gilet Jean-Pierre

    L’UNSA a pris connaissance du rapport de la députée Charlotte Lecoq qui vise à améliorer le système de prévention des risques professionnels.

    L’UNSA a toujours mis la prévention et la qualité de vie au travail au cœur de ses revendications.

    L’allongement des carrières, les évolutions technologiques majeures, l’arrivée de nouvelles formes de travail et de parcours professionnels fluctuants, doivent inciter les acteurs (entreprises, partenaires sociaux, État) à rendre notre système de santé au travail plus efficace.

    Depuis 2005, la France contrairement aux autres pays européens, connaît une tendance à la dégradation des indicateurs sur la santé au travail. Il est certain que l’absence de portage politique de la santé au travail en France, relevée dans le rapport, obère significativement l’efficacité de la mise en œuvre de la prévention en milieu professionnel alors même que celle-ci conditionne la performance globale de l’entreprise.

  • L’UNSA Conseils vous aide à préparer vos négociations sur le CSE.

    3 septembre, par Gilet Jean-Pierre

    L’UNSA Conseils propose des formations réservées aux candidat-es, élu-es et délégué-es syndicaux en amont des négociations pour :

    - établir les différentes hypothèses de périmètre du CSE,
    - envisager les conséquences sur les moyens et la composition des listes (collèges, parité),
    - définir une feuille de route pour vos négociations.

Documents joints

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa