Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
761

COP21 : un accord universel et historique

mardi 15 décembre 2015

Après deux semaines intenses en négociations et discussions sur le climat, un accord a été adopté samedi 12 décembre 2015 à Paris, par les 195 pays représentés à la COP21. Cet accord marque un tournant historique, il est non seulement universel par rapport à l’accord de Kyoto mais il est également juste, équilibré et juridiquement contraignant.

Les principaux points de l’accord adopté :

La référence à 1,5°C : l’objectif de l’accord et de limiter la hausse des températures à 1,5°C, même si le but premier est de rester au deçà de 2°C ;

L’accompagnement de l’adaptation : l’engagement des États " riches " à apporter une aide aux pays les plus touchés par le changement climatique pour y faire face ;

Le volet financier : l’accord prévoit une éventuelle hausse des montants versés aux pays pauvres, faisant des 100 milliards de dollars, promis lors de la Conférence de Copenhague de 2009, un simple " plancher " à partir de 2020 ;

Un mécanisme de révisions post-2020 : l’accord met en place un système de révision périodique des engagements tous les 5 ans.

L’UNSA se félicite de l’adoption de cet accord qu’elle a toujours souhaité. Elle n’a jamais cessé de dire que cela aurait été dramatique si les 195 chefs d’états réunis à Paris s’étaient quittés sans avoir trouvé un accord applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C.

L’accord est adopté. Il faudra maintenant, avant sa mise en œuvre en 2020, qu’il soit ratifié par chaque pays dans sa propre législation entre avril 2016 et avril 2017. Et pour qu’il puisse entrer en vigueur, un minimum de 55 pays représentant 55% des émissions mondiales de gaz à effet de serre sera requis.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa