Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
741

Conseil d’Orientation des Retraites : vers un retour à l’équilibre

mardi 16 juin 2015

La loi du 20 janvier 2014, garantissant l’avenir et la pérennité de notre système de retraite, prévoit que le COR adopte chaque année un rapport destiné au Comité de suivi des retraites.

Le deuxième rapport annuel publié le 10 juin 2015 constate que les récentes réformes commencent à produire leurs effets.

Le COR analyse le système de retraite et vérifie s’il tient les objectifs fixés par la loi (pérennité financière, niveau de vie satisfaisant des retraités, équité entre les assurés). A partir de son rapport, le Comité de suivi des retraites émet un avis et si besoin, formule des recommandations sur la pertinence de modifier les paramètres du système de retraite. Le gouvernement et le parlement peuvent alors prendre d’éventuelles décisions.

La publication du rapport du COR est donc un socle indispensable au suivi et au pilotage du système de retraite.

Le rapport 2014 constate que les récentes réformes ont permis de réduire le déficit constaté en 2012.

Toutefois, le système de retraite est confronté à l’arrivée de la génération du baby-boom et aux effets de l’augmentation de l’espérance de vie. Ainsi le rapport démographique continuerait à baisser jusqu’au début des années 2030 pour se stabiliser ensuite autour de 1,4 personne de 20-59 ans par personne de 60 ans et plus.

Le contexte économique, lui, est fortement marqué par les effets de la crise. Le COR a donc actualisé ses projections en révisant à la baisse les prévisions de croissance en cohérence avec celles transmises par le gouvernement à la Commission européenne. Néanmoins, les résultats restent très proches de ceux présentés en décembre 2014 lors de son colloque annuel, avec un léger décalage de quelques années.

Ainsi, le rapport indique qu’en cas de croissance suffisante des revenus d’activité, le système de retraite pourrait revenir à l’équilibre dès 2020 si les conditions économiques s’améliorent (scénarios A et A’) et avant 2030 pour le scénario B, utilisé le plus fréquemment. Le système pourrait même dégager des excédents à plus long terme. Ce qui est de nature à rassurer les jeunes générations quant au versement de leur future pension.

Le niveau de vie des retraités, quant à lui, est à parité avec celui de l’ensemble de la population. Le taux de pauvreté des retraités est même plus faible que celui de l’ensemble de la population.

L’équité femmes-hommes progresse, le rapport indique en effet que l’écart moyen de montant de pension entre les hommes et les femmes se réduirait progressivement de 25% actuellement à 15% à l’horizon 2060.

Pour en savoir plus vous pouvez consulter le rapport du COR en cliquant sur le lien suivant :

http://www.cor-retraites.fr/IMG/pdf...

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa