Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
718

Projet de reprise du verrier ARC International : l’UNSA dénonce deux conditions inacceptables

mardi 6 janvier 2015

Le verrier ARC International (5.600 salariés dans le Pas de Calais), au sein duquel l’UNSA est premier syndicat avec 28% des voix, est en difficulté depuis plusieurs années et fait l’objet d’un projet de reprise par le fonds d’investissement américain PHP. Le ministre de l’Économie, M. Emmanuel Macron, en déplacement à l’usine le 24 décembre, a annoncé aux salariés et à la presse qu’ainsi ARC était sauvé.

En fait, le repreneur pose pour conditions le licenciement de 556 salariés, des modifications de contrat de travail et une profonde réorganisation de l’usine. Mais il pose aussi deux conditions inacceptables pour l’UNSA :
- l’abandon de la demande de classement amiante de l’entreprise et, pire, le renoncement à défendre individuellement les salariés malades de l’amiante.
- la négociation d’un accord majoritaire de PSE en 13 jours tout compris, au lieu des 4 mois prévus par le Code du travail.

Si l’UNSA comprend bien qu’il y a une certaine urgence à régler le dossier, ces deux conditions sont scandaleuses. On ne peut pas demander à un syndicat de renoncer à son essence même, la défense individuelle et collective des salariés. Il n’est pas non plus possible de bâcler en 13 jours un dossier qui exige un examen sérieux du projet industriel du repreneur et une négociation du contenu du PSE. Il ne serait pas sérieux non plus de prétendre que quelques semaines de délai dans la mise en œuvre du PSE mettraient la société en péril. En effet, le PSE prévoit que la majorité des départs serait étalée entre juillet 2015 et juin 2016.

L’UNSA n’acceptera donc pas de renoncer à aider les victimes de l’amiante à ARC International et n’acceptera pas de s’engager dans une négociation en 13 jours qui ne permet ni au CE de procéder à un examen sérieux du projet de reprise, ni aux CHSCT de s’assurer que les conditions de travail des restants ne sont pas dégradées, ni aux DS de négocier correctement un accord de PSE. Elle envisage toutes les actions possibles pour ramener la direction à la raison et construire une large base intersyndicale.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa