Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
710

Formation professionnelle : du concret pour l’UNSA

lundi 3 novembre 2014

La loi du 14 mars 2014 se concrétise depuis des mois par la sortie de ses décrets d’application. Parmi ceux-ci, le décret sur le CNEFOP et celui sur sa déclinaison régionale le Conseil régional pour l’emploi, la formation et l’orientation de la formation professionnelle, le CREFOP, sont pour l’UNSA très importants.

En effet, déjà présente dans ces deux instances mais au titre "d’un organisme intéressé" par la formation professionnelle, l’UNSA l’est maintenant au titre d’un syndicat représentant des salariés, ce qui peut paraître normal pour tout un chacun mais ce qui n’était pas évident pour certains. Le chemin est toujours long mais une étape vient d’être franchie et le dernier arrêté du 3 octobre va déclencher une demande des Préfets et de leurs services. En effet, chaque union régionale de l’UNSA doit être mises à contribution pour désigner les militants en mandat pour ce CREFOP. Pour l’UNSA et sa volonté d’être représentative en 2017, deuxième comptage des résultats des élections professionnelles des salariés du privé consécutives à la loi du 20 aout 2008, il est primordial de défendre aux mieux les droits des salariés ici en matière d’orientation, d’emploi et de formation professionnelle.

C’est en coordination avec les branches mais surtout dans les territoires et les entreprises, là où sont les salariés que les bienfaits de cette loi peuvent se faire sentir. C’est là où sont les salariés que l’UNSA doit agir, le Contrat de plan régional des formations professionnelles (CPRDFP) identifié à chaque territoire doit être travaillé dans chaque CREFOP et nous devons mettre tout en œuvre pour que les nouveaux outils de la loi, Compte personnel de formation (CPF), Conseil en évolution professionnelle (CEP), Service public régional d’orientation (SPRO) soient opérationnels. Nos militants en mandats doivent, dans leur territoire là où ils sont, syndicats, UD, UR, faire en sorte que ces droits en matière de formation professionnelle attachés à la personne donc aux salariés soient opérationnels.

Nous devons, pour l’ascenseur social que doit être la formation professionnelle pour les salariés et le retour à l’emploi pour les demandeurs d’emploi, travailler tous dans ce sens et concrétiser, s’il le fallait encore, que l’UNSA, syndicat réformiste, a toute sa place dans le paysage syndical.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa