Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
688

Pour la solidarité en Europe, le 1er mai, Rotonde de Stalingrad dans le 19ème de 11h à 15h

lundi 14 avril 2014

Le 1er mai est la journée internationale des travailleurs. C’est la journée de solidarité entre tous les travailleurs de par le monde. Cette année, la CFDT et l’UNSA ont décidé de la consacrer à la solidarité entre les travailleurs européens. Deux syndicats ont accepté de participer à notre rassemblement : Les Commissions ouvrières espagnoles (CCOO) et la Confédération des syndicats chrétiens de Belgique (CSC). Il est essentiel d’envoyer un message clair à la veille des élections du Parlement européen qui auront lieu le 25 mai en France.

Ensemble avec la CES, nous disons stop.

L’Europe doit changer de cap

Pour la CFDT et l’UNSA, comme pour la Confédération européenne des syndicats (CES), la solidarité qui était au cœur de la construction européenne est mise à mal. L’austérité et la compétition entre les Etats ont relégué la solidarité au dernier rang. C’est le chacun pour soi qui prime. Ces choix politiques qui font rages entre les Etats, se répercutent sur les travailleurs dont les droits dans beaucoup de pays sont attaqués. C’est la course au moins disant social. Le résultat est catastrophique. Le chômage explose notamment celui des jeunes, la précarité de l’emploi gagne du terrain, la pauvreté et l’exclusion se répandent.

Avec la libre circulation des travailleurs, l’Europe constitue un seul marché du travail qui est règlementé par 28 droits du travail. Certes l’Europe s’est dotée d’une législation européenne mais qui, en l’état, est insuffisante. C’est le cas de la directive sur le détachement des travailleurs dont l’inspiration est bonne mais dont les faiblesses sont criantes et ouvrent la brèche au dumping social.

Ensemble avec la CES, nous revendiquons « Une nouvelle voie pour l’Europe »

La CFDT et l’UNSA, fortement attachées à la construction européenne, revendiquent une Europe plus sociale. Une Europe du plein emploi et du progrès social. Une Europe qui respecte les droits sociaux fondamentaux des travailleurs. C’est pourquoi nous nous battons avec la CES pour « Une nouvelle voie pour l’Europe ». Nous voulons un plan d’investissement européen de l’ordre de 250 milliards par an sur 10 ans. Ce plan pourrait créer jusqu’à 11 millions d’emplois en Europe.

Ensemble avec la CES, nous affirmons que l’emploi doit être la priorité

Pour nous, la lutte pour l’emploi commence en Europe. Seule l’Europe a les marges de manœuvre pour lancer un véritable plan d’investissement capable de dynamiser la croissance et de créer des emplois de qualité. Pour nous, la lutte pour les droits des travailleurs passe par l’adoption d’un socle social européen dont un salaire minimum dans chaque pays.

Ensemble CFDT et UNSA à Paris le 1er mai

Nous vous donnons rendez-vous :

Rotonde de Stalingrad dans le 19ème - de 11h à 15h - métro Stalingrad

4 mini tables rondes, entrecoupées d’intermèdes musicaux, se succèderont lors desquelles interviendront des responsables CFDT et UNSA mais aussi nos amis de la CSC et des CCOO. Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, et Luc Bérille, secrétaire général de l’UNSA, participeront au dernier débat.

Documents joints

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa