Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
645

Europe : la crise sociale s’aggrave

lundi 8 avril 2013

L’UNSA partage la conclusion d’un récent rapport de la Commission européenne sur l’emploi et la situation sociale au quatrième trimestre 2012 : la crise sociale que traverse l’Europe continue de s’aggraver. La Commission affirme que l’emploi a régressé partout, que le chômage n’a cessé d’augmenter tandis que la situation financière des ménages est restée précaire.

En effet, sur un an, l’emploi enregistre une baisse de 0,8% dans la zone euro et de 0,4% dans l’Union européenne (UE). Le taux de chômage bat des records, il atteint 12% de la population active en février dans la zone euro soit plus de 19 millions de personnes, et 10,9% dans l’UE soit plus de 26,3 millions. Quant au chômage des jeunes, il franchit un nouveau cap avec 23,6% dans l’UE et sa durée s’allonge. Aujourd’hui, environ 8 millions de jeunes de moins de 25 ans n’occupent aucun emploi et ne suivent ni études, ni formation. Le PIB de l’UE a reculé de 0,3% sur l’année 2012 et celui de la zone euro de 0,6%. L’UE et la zone euro sont en récession.

La Commission reconnaît enfin que la diminution des dépenses sociales a été beaucoup plus forte que lors des récessions passées. Cette chute a neutralisé l’impact positif des systèmes de protection sociale dans de nombreux Etats membres et a peut-être contribué à aggraver la récession, du moins à court terme. Cet aveu fait du bout des lèvres est capital puisque la diminution des dépenses sociales est la conséquence directe des politiques d’austérité.

C’est bien cette situation très dégradée qui a amené l’UNSA, avec la CES, à dénoncer l’échec des politiques d’austérité, à revendiquer un changement de politique européenne et à insister sur l’urgence sociale. Les chefs d’Etat et de gouvernement doivent relancer l’économie européenne par l’investissement pour retrouver la croissance et des emplois de qualité.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa