Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
644

Représentativité UNSA : transformer l’essai en 2017

mardi 2 avril 2013

En établissant l’audience et donc le niveau de représentativité des différentes organisations syndicales sur les bases de la loi du 20 août 2008, le ministère du Travail vient de dévoiler les contours du paysage syndical français réel dans le secteur privé.

Pour l’UNSA, jeune organisation aux moyens modestes, qui ne peut se présenter librement aux suffrages des salariés dans les entreprises que depuis quatre ans, les résultats obtenus confirment un travail militant de construction lent et patient.

Elle siègera désormais en situation de négociatrice dans 82 conventions collectives au lieu de 15. Quant aux 4,26 % du total des suffrages exprimés que l’UNSA réalise, il faut les relier à son implantation encore partielle, avec une offre UNSA dans une entreprise sur cinq seulement. Cela montre à la fois la vraie représentativité qu’elle a gagnée là où elle est présente, attestant de l’écho que l’offre syndicale UNSA rencontre auprès d’une fraction des salariés, mais aussi le champ de développement qui s’ouvre désormais devant elle pour le nouveau cycle électoral de quatre ans qui vient de démarrer.

La photographie du syndicalisme français en ce 29 mars 2013 n’est donc qu’un instantané. Les forces se réclamant clairement d’une pratique syndicale réformiste y sont majoritaires. Cela peut constituer un espoir pour les salariés français et pour le dialogue social dans notre pays. C’est pour y contribuer que l’UNSA entend continuer sa progression en se fixant de nouveaux objectifs de développement pour gagner sa représentativité à l’horizon 2017.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa