Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
626

Mesures gouvernementales pour la compétitivité : du positif, mais des interrogations importantes

lundi 12 novembre 2012

L’UNSA retrouve dans les propositions du Premier ministre la grande majorité des recommandations du rapport Gallois qu’elle avait jugé positives : innovation et recherche, investissement en direction des PME, renforcement de la formation professionnelle, place importante accordée au dialogue social et à la représentation des salariés.

L’UNSA ne dissocie pas croissance, compétitivité, emploi et solidarité. C’est pourquoi elle milite pour que l’emploi et le maintien d’une protection sociale de qualité pour tous soient prioritaires. Quant au retour de la croissance, l’UNSA, qui manifestera à l’appel de la Confédération Européenne des Syndicats le 14 novembre, rappelle qu’il nécessite une politique européenne solidaire. L’UNSA avait exprimé ses réserves sur une des propositions du rapport Gallois concernant le transfert d’une partie des cotisations sociales vers la fiscalité. Cela laissait entendre en effet que le financement de la protection sociale était un obstacle à la compétitivité. Le crédit d’impôt choisi par le gouvernement évite cet écueil. Mais de nombreuses interrogations subsistent :

- comment sera suivie l’utilisation de ces fonds attribués aux entreprises pour la compétitivité ?
- les économies réalisées sur les dépenses publiques ne risquent-elles pas de mettre en cause les interventions de l’État ?
- quels effets d’une hausse de la TVA sur la consommation, et donc la croissance ?

Autant de questions que, dans l’intérêt des salariés, l’UNSA entend soulever auprès du gouvernement et des ministères concernés. Ce sera le cas lors de son audience auprès du Premier ministre le 29 novembre.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa