Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
626

L’UNSA aux Assises du développement et de la solidarité internationale

lundi 12 novembre 2012

L’UNSA a participé au lancement des Assises du développement et de la solidarité internationale par le ministre délégué chargé du Développement, M. Pascal Canfin, le 5 novembre dernier. Cette séance a été immédiatement suivie par une première table ronde ayant pour thème : « Quelle vision du développement après 2015 ? ».

Pour l’UNSA, ces Assises constituent une initiative tout à fait intéressante. Lors de cette première table ronde, il était important d’affirmer la nécessité d’un nouveau cadre et d’une nouvelle approche comme le demande le mouvement syndical (Confédération européenne des syndicats et la Confédération syndicale internationale). La nécessité de tirer un bilan des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) a été souligné tant il est vrai que se posent un problème de cohérence des politiques et un problème d’appropriation démocratique. Il faut désormais mettre davantage l’accent sur l’égalité sociale, l’emploi et la protection sociale, en appliquant une approche fondée sur les droits humains. A ce titre, deux revendications prioritaires : le plein emploi et un travail décent pour tous – une protection social universelle par la mise en place de socles de protection sociale. Le développement après 2015 doit s’inscrire dans un cadre mondial comprenant l’action pour le climat, la protection de l’environnement, la gestion internationale de la migration et le commerce juste.

Ces Assises répondent au souhait exprimé par le Président de la République lors de la XXème Conférence des ambassadeurs, le 27 août dernier : « Je souhaite que notre politique de développement puisse être largement débattue et que nos engagements puissent être inscrits dans le temps ». Dans cet esprit, le Premier ministre a demandé au ministre délégué chargé du Développement d’organiser des Assises. Celles-ci aborderont cinq grands chantiers thématiques : Quelle vision du développement dans un monde aux ressources limitées où les grands équilibres se transforment ; rendre l’aide au développement international plus transparente et efficace ; intégrer les enjeux de développement international dans les politiques publiques ; construire un meilleur partenariat avec les acteurs non-gouvernementaux ; les initiatives innovantes en faveur du développement. Chaque chantier donnera lieu à trois tables rondes regroupant entre 60 et 80 participants. L’objectif consiste à adresser des recommandations d’action au gouvernement à la fin des Assises qui seront clôturées par le Président de la République le 1er mars 2013.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa