Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
603

Eva Joly et Nicolas Sarkozy écrivent à l’UNSA

lundi 30 avril 2012

Nous avions indiqué dans un précédent UNSA Infos que, parmi les principaux candidats démocrates à la présidentielle interpellés par l’UNSA avant le 1er tour, ni Eva Joly, ni Nicolas Sarkozy n’avaient accepté de nous recevoir. Depuis, deux courriers nous sont arrivés, datés respectivement des 17 et 26 avril.

Eva Joly, tout en présentant ses excuses pour ne pas avoir pu organiser une rencontre, souhaite que les échanges puissent se poursuivre passée l’échéance de l’élection présidentielle. Elle décline ensuite en cinq pages les éléments du programme qu’elle a défendus lors de la campagne du 1er tour.

Nicolas Sarkozy, dans un courrier de 12 pages, reprend, à partir des têtes de chapitres des propositions soumises par l’UNSA, ses différents arguments sur le sujet. L’absence d’une rencontre directe, à l’image de ce qui fut possible avec François Hollande, Jean-Luc Mélenchon ou François Bayrou, a interdit un dialogue et donc d’obtenir des éclaircissements de la part de Nicolas Sarkozy. Du coup, cette réponse tardive apparaît parfois en décalage avec les propos de campagne tenus sciemment devant les électeurs, notamment sur le dialogue social. Qui faut-il croire de celui qui nous écrit « Je mettrai en œuvre les réformes que j’ai proposées, car ce sera le choix des Français, (…) dans le cadre d’un dialogue social constructif et respectueux » ou de celui qui fustige publiquement en meeting les syndicats, corps intermédiaires obstacles ?

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa