Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
588

Une attaque en règle contre le droit de grève dans le secteur aérien

mardi 17 janvier 2012

10 janvier 2012 - Suite aux récentes mobilisations des métiers de l’aérien, des compagnies aériennes et dans la sûreté aéroportuaire, une proposition de loi a été déposée pour encadrer le droit de grève des salariés relevant des entreprises du secteur aérien qui doit être débattue le 24 janvier.

Pour l’UNSA, cette loi, inutile et inopportune, serait une atteinte au droit fondamental de grève. Elle irait à l’encontre des objectifs recherchés.

Elle constitue une attaque disproportionnée qui n’est en rien justifiée face à des mouvements sociaux exprimant de justes revendications.

Cette loi impacterait indifféremment les salariés d’entreprises publiques, d’entreprises privées concurrentes, la sous-traitance aéroportuaire ou la Direction Générale de l ‘Aviation Civile qui subit déjà un service minimum très restrictif.

Pendant cette période électorale, dans la précipitation, une loi liberticide risque d’être votée au nom de « l’Ordre public » et non plus du « Service public ».

Sur la prévention des conflits sociaux, l’UNSA est favorable au recours à la voie contractuelle, comme le démontre son engagement sur les accords collectifs du type RATP en 2001, SNCF en 2003 et transports urbains en 2006. Ce projet est aux antipodes d’une démarche de ce type. C’est la raison pour laquelle l’UNSA et toutes ses fédérations concernées demandent à rencontrer Monsieur DIARD, rapporteur, afin d’exprimer notre profond désaccord.

L’UNSA alertera le ministre du Travail sur les dangers de cette loi. Dans le même temps, elle examine tous les recours juridiques avec ses avocats.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa