Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
586

Sommet de Durban : un accord sans objectifs

mardi 20 décembre 2011

Évaluer les progrès et décider des moyens à mettre en œuvre pour lutter contre le changement climatique, tel était l’enjeu de la 17ème Conférence des Parties à la Convention cadre des Nations Unies qui s’est tenue à Durban en Afrique du Sud du 28 novembre au 11 décembre dernier. La prolongation de 36h du sommet atteste de la difficulté à trouver des solutions.

Pour l’UNSA, le bilan de cette conférence est insuffisant pour sauver la planète. Certes, le protocole de Kyoto est maintenu. Seul traité international comportant des objectifs chiffrés contraignants, il sera prorogé pour une durée de 5 ou 8 ans. Mais en l’absence d’engagement notamment du Canada, du Japon, de la Russie et des États-Unis, il ne porte que sur 16% des émissions mondiales. En outre, un accord prévoit d’établir d’ici à 2015, un pacte global de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Tous les grands pays émetteurs ont accepté de s’engager mais ce pacte qui reste encore à préciser, ne prendra effet qu’en 2020. Chaque année perdue augmente la facture climatique et les menaces qui pèsent d’abord sur les pays les plus pauvres. Un « fonds vert » destiné à aider les pays en développement à lutter contre le dérèglement climatique a été acté. En revanche, le financement de ce dernier n’est pas assuré par des mesures pérennes (taxes sur les émissions du transport aérien et maritime ou sur les transactions financières, par exemple). L’UNSA tient à saluer le rôle positif joué par l’Union européenne à Durban mais ses engagements ne sont toujours pas à la hauteur des recommandations du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat). L’UNSA, avec la CES, appelle l’Union à adopter un « nouveau deal durable pour l’Europe » et à intégrer dans tous les accords commerciaux, un chapitre fort et contraignant sur le respect de normes environnementales et sociales. L’UNSA partage la décision de la CSI et du mouvement syndical international de porter l’appel à l’action sur le climat devant le Sommet du G20 à Mexico et la Conférence de la terre, Rio+20, en juin prochain.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa