Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
584

Chômage : refuser la fatalité !

mardi 6 décembre 2011

34.400 demandeurs d’emploi de plus en octobre, 130.000 de plus depuis le 1er janvier, la vague du chômage ne cesse d’enfler.

Nous sommes en train d’atteindre le chiffre record de 2009, avec plus de 2.800.000 demandeurs d’emploi.

Les politiques d’austérité qui se mettent en place dans tous les pays d’Europe ne vont qu’amplifier ce mouvement de dégradation de l’emploi.

A politique de l’emploi constante, cette poussée du chômage ne sera pas stoppée, bien au contraire. D’après l’OCDE, les 10% de demandeurs d’emploi seront dépassés fin 2012. Le gouvernement, tout à sa lutte contre l’endettement et ne pensant qu’à sauver le triple A de notre pays, ne semble plus faire de la lutte contre le chômage sa priorité. Pire, il semble s’abandonner à une forme de fatalité que l’UNSA refuse.

Depuis des mois, nous ne cessons de dire que la question de l’emploi doit devenir la question prioritaire, comme elle l’avait été en 2009 en plein cœur de la précédente crise.

Pour l’UNSA, le gouvernement doit réactiver les dispositifs du chômage partiel et de formation ; il doit aussi relancer la politique des contrats aidés ; il doit enfin en finir avec cette aberration que constitue, en pleine augmentation du chômage, le subventionnement des heures supplémentaires.

Pour l’UNSA, le gouvernement doit faire de la lutte contre le chômage sa priorité.

Pour toutes ces raisons, l’UNSA appelle, dans le cadre de l’intersyndicale, à réussir la journée de mobilisation du 13 décembre.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa