Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
570

Chômage : des sommets rarement atteints qui appellent un autre plan

mardi 30 août 2011

Pour le 3ème mois consécutif, le chômage est à la hausse en France. Rompre le cycle de la progression continue du chômage devrait donc s’inscrire comme un impératif. Au 31 juillet 2011, le nombre de demandeurs d’emploi toutes catégories confondues est de pratiquement 5 millions en comptant les DOM. Comme d’habitude lorsque la situation de l’emploi se dégrade, ce sont les femmes, les jeunes et les salariés de plus de 50 ans qui sont les plus touchés. Le chômage des femmes augmente de 5,5% et celui des plus de 50 ans de 14% sur un an. Le chômage des jeunes qui avait une tendance à la baisse augmente de 0,3% au mois de juillet.

La durée d’inscription à Pôle emploi augmente elle aussi de manière inquiétante. Ceux inscrits depuis plus d’un an augmentent de 9,2% sur un an et ceux inscrits depuis plus de 2 et 3 ans augmentent respectivement de 27,7% et 19,3%. Or, l’UNSA considère que dans ce contexte difficile d’atonie de la croissance et de progression du chômage, le plan composite annoncé par le gouvernement, et notamment le maintien de la loi TEPA sur les heures supplémentaires, va contre l’emploi. Pour l’UNSA, le gouvernement doit, au contraire, soutenir les dispositifs, comme le chômage partiel, pour aider les entreprises et surtout les PME à passer le cap difficile qui s’annonce. Mais au-delà, il doit prendre des initiatives énergiques pour relancer l’industrie, le bâtiment et soutenir le pouvoir d’achat des salariés comme des fonctionnaires. Reçue par le Premier Ministre le 30 août, l’UNSA dira que l’indispensable lutte contre la dette doit être complémentaire et non opposée à l’emploi.

Communiqué du 26 août 2011

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa