Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
568

Mauvaise nouvelle sur le front du chômage

lundi 4 juillet 2011

Avec 40.000 demandeurs de plus, les chiffres du mois de mai valident nos inquiétudes. La baisse consécutive du chômage des 4 derniers mois n’était pas le signe d’une amélioration substantielle sur le marché du travail. Il est donc nécessaire et urgent de changer de politique.

Les conséquences sociales de la crise sont toujours devant nous. L’augmentation du chômage, d’après les chiffres de Pôle Emploi, concerne toutes les catégories et aggrave la situation de certaines populations : séniors, jeunes, femmes, salariés précaires. Les politiques publiques de l’emploi avec les contrats aidés sont certes nécessaires mais ne suffisent pas. Il faut aussi des mesures fortes pour relancer l’économie et ainsi développer l’emploi. Cela passe par :
- mettre un terme au gel des salaires et à la suppression d’un fonctionnaire sur deux,
- être exigeant vis-à-vis des entreprises qui, comme avant la crise, reversent des dividendes exorbitants au détriment des investissements nécessaires au développement de l’emploi.

Enfin, l’UNSA remarque que la revalorisation des allocations chômage de 1,5%, votée par les seuls employeurs, alors que l’inflation est de 2%, va pénaliser encore un peu plus la situation des sans-emploi.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa