Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
563

G20 : Des annonces positives mais une réalité bien différente

mardi 31 mai 2011

L’UNSA se félicite, de l’appel lancé par le Président français au G20 en faveur d’un renforcement de la dimension sociale de la mondialisation, mais relève la contradiction avec les politiques menées en France et en Europe. La France, qui préside actuellement le G20 a organisé à Paris, le 23 mai dernier, une conférence de haut niveau.

Afin de sortir des impasses de la mondialisation constituées par un accroissement insupportable des inégalités et du chômage (30 millions de plus en deux ans), par l’absence de système de protection sociale pour 8 personnes sur 10 dans le monde ainsi qu’aucun accès à un service ou établissement de santé pour un tiers des individus, la présidence proposait d’agir sur trois leviers : encourager le développement de socles de protection sociale, mettre l’emploi au cœur des choix économiques, accroitre le respect des droits du travail.

Elle demandait d’instaurer entre les nations un système de règles tirant tout le monde vers le haut, et insistait sur le devoir de refuser une concurrence sans règle. Elle préconisait que les huit conventions de l’OIT sur les droits fondamentaux du travail constituent un socle social minimum, le rôle déterminant joué par l’OIT et la nécessité d’associer les partenaires sociaux aux travaux du G20.

Le communiqué diffusé à l’issue de la conférence reprend ces priorités et ajoute la nécessité d’améliorer la cohérence entre les organisations internationales et les politiques économiques, de finances, du commerce, du développement et les politiques sociales. L’UNSA juge positif que ces orientations viennent nourrir les travaux des ministres du Travail et de l’Emploi du G20 qui se réuniront les 26 et 27 septembre prochain pour préparer leur contribution au Sommet de Cannes.

Mais l’UNSA constate que les politiques mises en œuvre en France et en Europe ne vont absolument pas dans ce sens. Les plans d’austérité, les attaques contre le modèle social, la remise en cause des droits du travail s’inscrivent en faux et jettent la suspicion sur la crédibilité de ces annonces.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa