Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
552

Le Parlement européen pour une taxe sur les transactions financières

lundi 14 mars 2011

L’UNSA se félicite du vote du Parlement européen (PE) en faveur d’une taxe sur les transactions financières (TTF) à l’échelle européenne. Le 8 mars dernier, par 529 voix contre 127 et 19 abstentions, le PE a approuvé une résolution sur les financements innovants qui recommande la mise en place d’une TTF. Celle-ci, à très faible taux, pourrait générer près de 200 milliards d’euros de recettes par an au niveau européen et 650 milliards de dollars au niveau mondial. Ce vote répond positivement à une revendication prioritaire des mouvements syndicaux européens et mondiaux.

Dans cette résolution, le PE estime que la politique fiscale est la dimension qui manque à l’approche de l’Union à l’égard du secteur financier. Il souligne que la TTF pourrait avoir le potentiel pour améliorer l’efficacité du marché, accroître la transparence, réduire la volatilité excessive des prix et créer des incitations pour que le secteur financier consente des investissements à long terme apportant une valeur ajoutée à l’économie réelle. Le secteur financier pourrait contribuer ainsi à la prise en charge du coût de la crise et à la viabilité des finances publiques. Le PE affirme non seulement que le mouvement des transactions purement spéculatives vers d’autres juridictions aurait peu d’effets négatifs mais serait susceptible de contribuer à accroître l’efficacité du marché. Enfin, il rappelle que le préjudice financier causé par l’évasion et la fraude fiscale en Europe est évalué entre 200 et 250 milliards d’euros chaque année.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa