Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
549

Un G20 Finances très éloigné des revendications syndicales

mardi 22 février 2011

L’UNSA, avec la Confédération syndicale internationale (CSI), revendique un G20 en faveur de l’emploi, de la régulation et d’une taxe sur les transactions financières. Or, l’accord trouvé lors de la réunion des Ministres des Finances et des Gouverneurs de Banque centrale du G20 réunie à Paris, les 18 et 19 février 2011, en est très éloigné.

En effet, l’UNSA constate l’absence de résultats concrets en ce qui concerne la réforme du système monétaire international. L’accord se réduit au choix d’indicateurs qui n’alertent pas sur les dysfonctionnements des marchés financiers mais semblent plutôt leur adresser des messages de bonne conduite. En outre, les Etats membres du G20 sont divisés sur leur interprétation et s’affrontent sur les taux de change. Or, ces derniers déterminent la validité des indicateurs. L’accord des 20 qui s’est fait uniquement sur les dettes publics et privés et la capacité d’y faire face est, de ce fait, compromis. Les taux de change se doivent d’être incontestables mais ils sont au centre des intérêts nationaux. Le G20 tire à ce propos la sonnette d’alarme sur les dangers du repli sur soi. C’est ainsi que la Chine estime urgent d’attendre. Le G20 renvoie la balle dans le camp du FMI qui est sommé d’accélérer sa réforme en vue de trouver des solutions au système global.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa