Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
546

Début des négociations sur la convention d’assurance chômage

lundi 31 janvier 2011

C’est dans un contexte difficile que les partenaires sociaux se sont réunis le 24 janvier pour la première séance de négociation de la convention d’assurance chômage. En effet, dans le même temps, le chômage augmentait de 1%. Face à cette situation, les négociateurs semblent s’accorder sur la nécessité de maintenir les grandes lignes de la convention actuelle.

Néanmoins, la CFDT, rejointe par l’ensemble des organisations syndicales, proposerait un système de droits rechargeables ou « portage des droits à l’assurance chômage ». Ce dispositif permettrait à une personne n’ayant pas épuisé ses droits au moment de son retour à l’emploi de cumuler son reliquat avec ses droits nouvellement acquis en cas de perte d’emploi. Ce qui favoriserait la sécurisation des parcours professionnels. Bien que n’étant pas dans les négociations, l’UNSA partage cette proposition. La CGT propose d’ouvrir les droits dès le premier jour d’affiliation, pour une durée proportionnelle à celle du versement des cotisations. Pour financer cette mesure, elle suggère de moduler les cotisations des entreprises en fonction du nombre d’emplois précaires qu’elles emploient  : 4% pour un CDI, 9% pour un CDD et 13% pour une mission d’intérim.
Pour les organisations patronales, la convention actuelle a déséquilibré les comptes de l’Unedic – le déficit atteindrait 11 milliards d’euros aujourd’hui et 6,7 milliards fin 2014. Elles proposent avant la prochaine réunion de mesurer l’impact financier d’une modification de certains paramètres.
Par ailleurs, à la demande des syndicats, un groupe de travail technique doit réfléchir à l’avenir des CRP (convention de reclassement personnalisé) et CTP (contrat de transition professionnelle), et notamment à une possible fusion des deux dispositifs.
Les négociateurs se rencontreront à nouveau les 9 février, 3 mars et 10 mars.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa