Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
857

La contribution du CESE au Tour de l’égalité

lundi 29 janvier 2018

Dans le cadre du Tour de l’égalité, le CESE a consacré sa séance plénière du 23 janvier à la question de l’égalité entre les femmes et les hommes avec 3 temps forts :

-  L’évolution des pratiques, 2 tables rondes : l’une sur l’égalité professionnelle et l’autre sur les violences faites aux femmes.
-  Le 3ème temps a été consacré à l’adoption d’une résolution.

L’égalité réelle entre les femmes et les hommes nécessite une politique globale qui doit se décliner à tous les niveaux, avec des dispositifs et des moyens dédiés, dont il faut garantir l’effectivité et l’évaluation.

De nombreuses préconisations des avis du CESE vont dans ce sens et nourrissent la résolution présentée en séance.

La résolution du CESE s’articule autour de 5 axes :

- L’égalité professionnelle : pour cela il est nécessaire de mieux former aux enjeux de l’égalité professionnelle tous les acteurs et les actrices de la négociation. Le CESE estime que l’effectivité du droit doit être renforcée et propose des sanctions financières dans le cas de non- respect de la loi du 4 août 2014

- L’éducation à l’égalité et lutte contre les stéréotypes : le rôle de l’école est central en la matière ainsi que celui des professionnels de la crèche à l’université. La lutte contre les stéréotypes, le sexisme ordinaire et les violences sexistes et sexuelles doit être intensifiée.

- La lutte contre les violences faites aux femmes nécessite une meilleure formation de tous les interlocuteurs des victimes de violences (policiers, gendarmes, magistrats, médecins, professionnels de santé) afin de mieux repérer et aider les victimes.

- L’évaluation des politiques publiques doit comporter une dimension genrée des effets possibles des projets et propositions de loi pour apporter les correctifs nécessaires afin de ne pas pénaliser un sexe par rapport à l’autre.

- L’argent pour les droits des femmes : pour l’instant, l’engagement de la France se traduit par un corpus juridique important, mais il faut également un niveau de budget dédié aux droits des femmes et à l’égalité pour mettre en œuvre et rendre effectives les mesures édictées par la loi.

Retrouver l’intégralité de la résolution sur le site du CESE : www.lecese.fr

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa