Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
827

Prévenir le risque d’agression par des tiers pour les travailleurs en contact avec le public : un enjeu pour les représentants syndicaux

lundi 15 mai 2017

L’UNSA organise une journée d’étude

« Prévenir le risque d’agression par des tiers pour les travailleurs en contact avec le public : un enjeu pour les représentants syndicaux »

Mardi 20 juin 2017 - de 9 h 30 à 17 h

Siège de l’UNSA - 21 rue Jules Ferry – 93177 Bagnolet

De récentes enquêtes nationales conduites dans divers pays européens mettent en évidence le nombre important de travailleurs exerçant une activité en contact avec le public, affectés par des problèmes de violences au travail allant de l’incivilité à l’homicide.

Ainsi l’enquête « Surveillance médicale des expositions des salariés aux risques professionnels (Sumer) » indique que 15% des salariés du privé et 23,5% des salariés de la Fonction publique déclarent avoir subi au moins une agression verbale au cours des douze derniers mois. 2% des salariés du privé et 3,6% des salariés de la Fonction publique signalent avoir été victimes d’au moins une agression physique.

Cette tendance semble s’amplifier au fil des années tant au sein des entreprises que dans les services publics. Les médias relaient couramment ces tensions sociales et de nombreuses initiatives sont prises aux niveaux européen, national, local, tant pour connaître et comprendre ce phénomène que pour agir en vue de protéger les travailleurs.

La prévention de ces violences, sans discriminer les usagers et les clients, devient un enjeu syndical pour l’UNSA et ses fédérations.

La violence fait par ailleurs l’objet d’un intérêt scientifique croissant permettant de mieux identifier les facteurs rentrant en jeu, les incidences sur les plans de la santé physique et psychologique des salariés et agents victimes de ces agressions.

Ces travaux permettent également d’identifier les moyens de protection et de prévention pour limiter ce phénomène.

Il est à présent de la responsabilité des organisations syndicales de s’emparer de cette question.

C’est dans ce cadre que s’inscrit la journée du 20 juin.

Elle a pour objectifs :

- de clairement définir les problèmes de violences externes au travail et de les quantifier,

- de connaître le cadre juridique en vigueur et ce quel que soit le niveau,

- d’identifier les facteurs de risque et de protection sur lesquels il est possible d’agir et les moyens d’action pour le faire,

- de partager des expériences de l’état de la situation et la prise en compte des violences externes dans différents corps professionnels (milieux transports, du commerce, secteurs du travail social, hospitalier et scolaire…),

Réservez la date dès à présent et inscrivez-vous rapidement en utilisant le lien : http://www.unsa.org/formulaires/ris...

Pré-Programme

A partir de 9 h Accueil des participants

9 h 30 Introduction de la journée

9 h 45 Définitions et données qualitatives sur les violences externes

10 h 15 Présentation du cadre juridique en vigueur et d’un guide et d’une vidéo issue des travaux européens :

Grand témoin : Nadja Salson, Responsable, au sein de la fédération syndicale européenne des services publics, des travaux conduits sur les risques psychosociaux dans le cadre du comité du dialogue social des administrations nationales, partagera cette journée à nos côtés. Elle nous présentera en particulier un guide et une vidéo qui viennent d’être élaborés dans le cadre du dialogue social européen

10 h 45 Quels facteurs de protection du risque d’agression, comment les prévenir ?

Grand témoin : Yves Grasset, sociologue, auteur de plusieurs ouvrages sur les risques psychosociaux, qui travaille depuis 25 ans sur les conséquences de l’exposition aux situations malsaines et/ou de violences, viendra enrichir et partager nos réflexions sur cette journée. Il a créé VTE (Violences, Travail, Environnement) avec le Pr Michel Debout en 1998, et participé activement à la réflexion, tant sur la compréhension des dynamiques des risques psychosociaux, que sur le processus et les conditions de l’intervention, notamment avec l’ANACT et la DGT.

11 h 45 Débat

12 h Buffet

14 h 30 Situation et prise en compte des violences externes en milieu professionnel à partir d’expériences (première partie)

Grand témoin : Des représentants syndicaux du privé et du public, des représentants des entreprises….

15 h débat

15 h 30 Situation et prise en compte des violences externes en milieu professionnel à partir d’expériences (deuxième partie)

16 h Débat

16 h 30 Synthèse et Clôture de la journée

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa