Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
814

Le Haut conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge a arrêté son programme de travail

lundi 20 février 2017

Mis en place en décembre 2016, le Haut conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge a arrêté son programme de travail dans la séance plénière du 1er février.

Ce programme est composé d’un thème transversal aux trois conseils et de thèmes spécifiques à chacun des conseils (Famille, Enfance et adolescence, Age).

Dans la version transversale, le Haut Conseil a retenu la thématique : « Disposer de temps et de droits pour s’occuper de ses enfants, de sa famille et de ses proches en perte d’autonomie ».

La question centrale est celle des congés et des possibilités de réduction d’activité ou d’aménagements légaux ou conventionnels de la durée du travail pour raison familiale. Tout au long de l’année seront étudiés le droit social, le droit du travail existant, la mobilisation des entreprises, le crédit impôt famille…dans le but d’améliorer les conditions des personnes actives afin que celles-ci disposent de temps pour s’occuper de leurs proches.

Pour les thématiques spécifiques, le conseil de la famille a choisi d’examiner le sujet de la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, les politiques de soutien à la parentalité, en liaison avec les travaux de la CNAF, l’accueil des jeunes enfants, les ruptures familiales.

Le conseil de l’enfance et de l’adolescence a proposé de travailler le sujet concernant le tiers temps/tiers lieu (ni en famille, ni à l’école) de vie des enfants et des adolescents, en faisant un état des lieux, en pointant les enjeux pour dégager des perspectives. Ce conseil s’attachera également à faire un suivi de la mise en œuvre des recommandations du comité des droits de l’enfant à l’ONU.

Le conseil de l’âge s’attachera à traiter le système de prise en charge de la perte d’autonomie en faisant un état des lieux afin de dégager des orientations de réforme. Un groupe de travail sera chargé d’étudier le recours à l’assurance dans la prise en charge de la perte d’autonomie.

La question de la prise en charge des soins des personnes âgées (place de l’assurance maladie et des couvertures complémentaires santé) sera examinée en lien avec le Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM).

Programmes ambitieux certes, mais nécessaires pour revisiter les dispositifs existants afin de les améliorer, de les simplifier et répondre ainsi aux besoins de plus en plus importants de notre société.

Les représentants UNSA participeront à ces travaux dans le cadre des valeurs de solidarité et de justice sociale.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa