Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
805

Un bilan décevant sur le poids des travailleurs dans l’entreprise

lundi 12 décembre 2016

L’UNSA a participé au séminaire organisé par LASAIRE (Laboratoire social d’actions, d’innovations, de réflexions et d’échanges) le 8 décembre dernier au Comité économique et social européen (CESE) à Bruxelles. Celui-ci fait partie de la seconde phase du projet conduit par LASAIRE intitulé " Anticipation et gestion participative du changement dans les entreprises en période de crise et de mutation technologique ".

D’autres séminaires suivront l’année prochaine en Italie, en Roumanie et en Allemagne qui se concluront par une conférence finale à Paris.

La journée, ouverte par Georges Dassis, président du CESE, a vu se succéder trois tables rondes :

  • La situation générale en Belgique sur les restructurations, fusions, rachats d’entreprises et délocalisations ;
  • L’étude de la fusion-restructuration FNAC-Darty.
  • L’audition des représentants des institutions et acteurs européens (Commission européenne - Parlement - Confédération européenne des syndicats (CES) et CESE).
  • Il en ressort que la Belgique est touchée par des fermetures et des restructurations d’entreprises qui sont à chaque fois des drames pour les travailleurs et leurs familles ainsi que pour les territoires. Les entreprises sous traitantes et les salariés en contrats précaires sont oubliés. Il en ressort également que les syndicats et les représentants du personnel rencontrent d’importantes difficultés pour peser sur les fermetures et les restructurations d’entreprises.

L’étude de la fusion-restructuration FNAC-Darty a été de ce point de vue très instructive. Les syndicats et les représentants du personnel ignorent les choix stratégiques de l’entreprise qui sont pourtant essentiels. Ainsi l’information et la consultation sont insuffisantes. Quant à la négociation, elle est absente. Ce constat a été confirmé par la dernière table ronde qui a insisté sur le manque de considération apporté au pilier social par les États membres et la Commission européenne. Désormais tout est suspendu à la communication que doit faire la Commission au mois de mars sur le socle européen des droits sociaux. C’est à n’en pas douter, sur le plan social, le rendez-vous à ne pas manquer !

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa