Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
805

Entre bilan et prospective lors de la rencontre des présidents de CAF

lundi 12 décembre 2016

La rencontre des présidents de CAF s’est tenue à Nantes les 1er et 2 décembre. Cette réunion a fait le point sur la convention d’objectifs et de gestion signée en 2013 dans la perspective de poser les fondations du plan stratégique pour préparer la future COG (convention d’objectifs et de gestion).

Les grandes lignes de la COG 2013-2017 qui lient la CNAF à l’État, ont été élaborées dans un contexte de nouvelle mandature du gouvernement mais cette période a vu l’actualité s’inviter dans la COG et donc apporter de nombreux changements.

La violence aveugle que notre société a connue depuis janvier 2015 a conduit la Branche Famille à se mobiliser en déployant la charte de la laïcité avec l’ensemble des CAF et auprès des partenaires. Cette charte garantit les principes d’accessibilité, d’égalité et de neutralité au service de l’ensemble des usagers quelles que soient leurs opinions et leurs croyances. Cependant ce pilier nécessaire est insuffisant, c’est pour cela que le Conseil d’administration a décidé de renforcer la politique jeunesse en développant l’accompagnement des jeunes par diverses actions. Leur vie, connectée en permanence sur les réseaux sociaux, nécessite une réflexion avec les jeunes eux-mêmes. L’initiative « les promeneurs du Net » permet d’assurer une présence éducative pour les jeunes isolés et vulnérables seuls devant leur écran. Le développement des centres sociaux dans les quartiers prioritaires permettra également de répondre de manière plus juste et plus adaptée aux besoins des jeunes.

Deux mesures importantes créées au cours de la période sont venues bousculer l’organisation et le fonctionnement des CAF : la prime d’activité et la garantie des impayés de pensions alimentaires. Plus de 19,7 millions de simulations pour la prime d’activité ont été effectuées sur le site de la CNAF depuis le mois de décembre 2015 et depuis janvier dernier ce sont près de 2,7 millions de demandes faites sur le site caf.fr La garantie des impayés de pensions alimentaires généralisée après 2 ans d’expérimentation , apporte une réelle aide car dans un tiers des cas, après la séparation des conjoints, la pension alimentaire n’est pas entièrement, ou pas du tout, versée au parent créancier. Ces impayés fragilisent encore davantage la situation des parents isolés dont 40% vivent sous le seuil de pauvreté. Dans la continuité de cette mesure, l’agence de recouvrement des impayés sera créée au 1er janvier 2017 pour réduire la pauvreté des foyers monoparentaux.

D’autres sujets tels que les schémas départementaux des services aux familles, l’inclusion numérique posant la question de l’accès aux droits, non prévus dans la COG, ont nécessité mobilisation et réactivité de l’ensemble du réseau.

La Branche Famille, au cœur des politiques sociales et de cohésion sociale, a une force d’innovation et d’adaptation au service des allocataires qui doit être prise en compte dans la prochaine convention avec l’État.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa