Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
803

Enquête sur le sexisme en entreprise menée auprès des salariés non-cadres

lundi 28 novembre 2016

Le 24 novembre, le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle a présenté au ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social et en présence du ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, le résultat du second volet de son enquête sur le sexisme en entreprise menée auprès des salariés non-cadres.

L’UNSA représentée par Sylvie Liziard a participé à la table ronde sur les manifestations du sexisme telles qu’elles apparaissent dans l’étude. L’UNSA souscrit aux constats présentés dans l’étude et souligne que nos élus ont aujourd’hui une loi pour venir en aide aux salariés victimes des agissements sexistes. L’une des préventions est pour l’UNSA la négociation d’accords dans les entreprises sur l’égalité professionnelle, la qualité de vie au travail.

Les attitudes et comportements sexistes tels que définis à l’article L1142-2-1 du Code du travail, communément appelés « sexisme ordinaire » ont des répercussions directes à la fois sur le bien- être au travail des salariées et sur leur sentiment de compétence et de légitimité. Les femmes y sont plus souvent confrontées que les hommes.80% des femmes cadres et 74% des femmes non cadres, considèrent que, dans le monde du travail, les femmes sont régulièrement confrontées à des comportements sexistes (Enquêtes CSEP sur « les relations de travail entre les femmes et les hommes » novembre 2013 et novembre 2016). Le sexisme conduit les femmes à adopter des stratégies d’évitement, voire de retrait, et nuit à la performance de l’entreprise et de ses salariées.

Le conseil supérieur de l’égalité professionnelle a présenté un kit pour agir contre le sexisme composé de trois outils pour le monde du travail : une fiche juridique, des fiches repères et dix leviers pour l’entreprise :

1 Construire un programme d’actions contre le sexisme.

2 Définir clairement les actes prohibés.

3 Mettre en place une politique de prévention du sexisme.

4 Intégrer la lutte contre le sexisme dans le dialogue social

5 Sensibiliser à la question du sexisme l’ensemble des personnes appartenant à l’entreprise.

6 Prendre en charge les victimes et traiter les situations de sexisme

7 Instaurer une vigilance sur l’éventuelle présence de stéréotypes de sexe dans toutes les procédures du ressort des ressources humaines.

8 Construire une communication interne et externe dépourvue de stéréotypes de sexe.

9 Assurer une promotion active du programme d’action contre le sexisme.

10 Procéder à des évaluations régulières

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa