Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
800

Le 70ème anniversaire du CESE placé sous signe de la rénovation démocratique

lundi 7 novembre 2016

Le CESE a fêté ce vendredi 28 octobre le 70ème anniversaire de son inscription dans la Constitution, consécration de son rôle et de sa légitimité. Martine Vignau, présidente du groupe représentait l’organisation.

Devant le Président de la République, Patrick Bernasconi, Président du CESE, a fait le point sur l’estime, l’intérêt et la considération qui lui sont portés ainsi que sur son utilité démocratique. Le CESE, institution indispensable à la cohésion de notre société et à la capacité de créer du « vivre ensemble » du « faire ensemble », constitue une petite France où sont représentés des millions de concitoyens de métropole et d’Outre mer.

Éclairer les décisions des pouvoirs publics est la principale responsabilité du CESE. A titre d’exemple, neuf des préconisations émises dans l’avis porté par notre secrétaire général sur le développement de la culture du dialogue social, ont été intégrées dans la loi travail. D’autres avis sont attendus sur l’avenir de la Fonction Publique, le socle des droits sociaux européens, le revenu minimum universel garanti.

Facilitateur d’expression citoyenne, le CESE doit se saisir des pétitions citoyennes dès lors qu’elles réunissent 500.000 signataires. Mais il existe des pétitions plus modestes, moins importantes qui mériteraient d’être prises en charge car elles alertent également sur des préoccupations de la société. Aussi l’assemblée de la société organisée rassemblée au CESE doit pouvoir traduire collectivement les expressions individuelles des citoyens. C’est le nouveau défi que se lance la 3ème assemblée de la République pour l’année à venir. Repris dans l’intervention du Président de la République, ce dernier propose d’aller plus loin en créant un droit à la participation citoyenne dont le CESE serait le garant.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa