Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
785

L’UNSA a participé à l’ouverture de la 105ème Conférence internationale du Travail (CIT) à Genève

lundi 6 juin 2016

La 105ème session de la Conférence Internationale du Travail s’est ouverte le lundi 30 mai à Genève. Les travaux s’y dérouleront jusqu’au 10 juin en présence de délégués des gouvernements, des travailleurs et des employeurs en provenance des 187 États membres de l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Dans la délégation française, l’UNSA est représentée, pour les travailleurs, par Émilie Trigo, secrétaire nationale.

Dans son discours liminaire devant la Conférence, le Directeur général de l’OIT, Guy Ryder, a présenté son rapport intitulé cette année « L’initiative sur l’éradication de la pauvreté : L’OIT et le programme 2030 » et a appelé la communauté internationale à « instaurer l’avenir du travail auquel nous aspirons tous ».

Les commissions vont cette année travailler sur la question de la promotion du travail décent dans les chaînes d’approvisionnement mondiales et examiner la révision de la recommandation n° 71 – l’instrument de l’OIT qui donne des orientations sur la manière de répondre aux crises grâce à la création d’emplois.

Un autre comité évaluera la Déclaration historique de l’OIT de 2008 sur la justice sociale pour une mondialisation équitable, se penchant sur la façon dont la Déclaration a été promue et mise en œuvre par le passé et s’interrogeant sur ce qu’il convient de faire pour améliorer l’application de la Déclaration pour atteindre les objectifs de travail décent à l’avenir.

Cette conférence va également voter sur l’approbation des propositions d’amendements à la Convention du travail maritime, 2006 afin de modifier les règles relatives aux certificats de travail maritime et de fournir des orientations sur le harcèlement et l’intimidation à bord des navires. Un autre vote concernera l’adoption des changements proposés pour moderniser les documents d’identité des gens de mer tels que prévus par la convention n° 185 .

La session plénière du 30 mai a élu Mildred Oliphant, ministre du Travail de la République d’Afrique du Sud, présidente de la Conférence internationale du Travail pour toute la durée de ses travaux et comme Vice-présidents M. Ramon Alberto Morales Quijano du Panama (gouvernements), M. Alberto Echavarria de Colombie (employeurs) et M. Eric Manzi du Rwanda (travailleurs).

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa