Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
784

Temps de travail dans la fonction publique : 5 millions d’agents qui assurent leur mission !

lundi 30 mai 2016

L’UNSA-FP rappelle que les agents publics travaillent sur la base légale appliquée en France de 1607 heures et qu’ils assurent leur mission avec conscience. Le rapport de Philippe Laurent le constate.

Certains services publics fonctionnent 24 heures sur 24 grâce à l’implication et à la grande disponibilité des agents. Quelques exemples : dans les hôpitaux, les casernes de pompiers, les commissariats entre autres, des personnels sont présents nuit et jour. Ailleurs, des agents peuvent être d’astreinte afin de pouvoir intervenir rapidement en cas de nécessité et en situation d’urgence.

Le bon fonctionnement des services publics dépend notamment de l’organisation du temps de travail. L’UNSA rappelle que cette organisation repose sur des accords négociés entre organisations syndicales et employeurs publics. Ils permettent d’organiser le service, avec parfois des compensations ou des récupérations de temps en jours de RTT.

L’UNSA-Fonction Publique entend que le dialogue social soit respecté.

Dans ce cadre, des situations dérogatoires existent marginalement. Elles ne sauraient remettre en cause le travail et l’implication de la grande majorité des agents publics. Une remise en question des dérogations aux 1607h annuelles nécessiterait une complète reconsidération des rémunérations des agents, pour instaurer le paiement d’heures supplémentaires dans des proportions sans commune mesure avec les pratiques actuelles.

L’UNSA-Fonction Publique réaffirme que les agents publics sont très investis dans leur travail. Certaines difficultés de management, pointées dans le rapport Laurent, ne diminuent aucunement les qualités de nos services publics assurées par des agents pleinement responsables au service de l’intérêt général.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa