Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
783

De timides annonces lors de la Conférence nationale du Handicap le 19 mai 2016

lundi 23 mai 2016

Cette conférence nationale, placée sous le sceau d’une société encore plus inclusive, avait pour objectif de traiter de questions concrètes, de la vie quotidienne des personnes en situation de handicap : l’éducation tout le long de la vie, le logement et l’emploi.

L’occasion a été donnée à Martine Vignau, secrétaire nationale, vice-présidente du CNCPH (Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées), d’exprimer au nom de l’ensemble des organisations syndicales leurs préoccupations en matière d’insertion professionnelle et de maintien dans l’emploi.

Les mesures prises depuis quelques années sont intéressantes mais l’empilement des dispositifs et la lenteur de mise en place ne donne aucune lisibilité, et ne résout pas réellement les problèmes qui sont devant nous : un chômage important des travailleurs en situation de handicap et une montée en charge de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé.

Aussi les organisations syndicales estiment que seul, un plan national négocié avec les interlocuteurs sociaux du type de celui mis en place pour les décrocheurs permettrait d’améliorer le regard porté sur le travailleur handicapé et d’impliquer mieux l’ensemble des partenaires, à commencer par Pôle Emploi.

En clôture de cette conférence, le Président de la République a insisté sur le concept de société inclusive et a fait quelques annonces en particulier la transformation de 56.000 contrats aidés en 32.000 postes d’accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) en 5 ans (voir article) le cumul entre l’AAH (Allocation aux adultes handicapés) et la prime d’activité, l’AAH sera considéré comme un revenu d’activité et pourra ainsi être déduite pour le calcul de la prime.

En matière d’insertion professionnelle, il a retenu les amendements insérés dans le projet de loi travail sur le concept de l’emploi accompagné et le regroupement d’un certain nombre de dispositifs aujourd’hui dispersés. Il a également confirmé le bénéfice du CPA pour les travailleurs handicapés à travers le renforcement de la formation des moins qualifiés.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa