Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
782

Résultats des élections professionnelles

mardi 17 mai 2016

L’expansion et l’attractivité de la marque UNSA se poursuivent.

Industrie :

Au sein de l’UES IRIS (Métallurgie, robinetterie industrielle, 85 salariés) basée à Nogent-sur-Seine (10), l’UNSA remporte l’ensemble des voix et des sièges dès le premier tour. Nouvelle implantation

Dans l’entreprise Contitech Vibration Control France (Métallurgie, 256 salariés) anciennement Freudenberg rachetée il y a 4 ans par le groupe Continental, basée à Andrézieux-Bouthéon (42), l’UNSA gagne sa représentativité, avec un score lui permettant de signer des accords (32,2%) et fait son entrée au CE. La CGT obtient 67,8% soit une baisse de 7 points. FO et la CGC n’existent plus dans l’entreprise. Nouvelle implantation

Au sein de l’entreprise Technicolor Delivery Technologies (Métallurgie, 129 salariés), l’UNSA obtient 100% des voix et des sièges dès le premier tour avec une participation de plus de 69%. Nouvelle implantation

Collectivité locale :

Au Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis (8.000 agents), l’UNSA marque un très grand coup lors des élections du comité d’action sociale. L’UNSA arrive en 2ème position à quelques voix seulement de la CGT, syndicat historiquement très fortement implanté. L’UNSA obtient 23,21% des voix et 4 sièges, arrivant juste derrière la CGT (25,99% - 5 sièges). La FSU obtient 19,52% (4 sièges), la CFDT 13,57% (2 sièges), SUD 9,52% (1 siège). FO sauve sa représentativité avec 1 siège (5,65%). La FA-FPT n’est plus représentative.

Services :

Au sein de la société Supplay (Société d’Intérim – 8.617 salariés), l’UNSA confirme sa première place avec 31,5% devant la CGT (30,3%), la CGC (27,4%) et la CFDT (10,8%). LA CFTC n’existe plus dans l’entreprise

Commerce :

Dans l’entreprise Stef Logistique (Commerce alimentaire - 63 salariés), l’UNSA pour sa première participation devient majoritaire avec 62,1% et 3 sièges sur 4 et arrive loin devant FO (37,9% - 1 siège). Nouvelle implantation

Au sein de la société EFR France, également connue sous le nom de Delek France, (distribution de combustibles – 134 salariés), l’UNSA réussit son implantation avec 46,7% des suffrages (3 sièges). La CGC obtient 53,3% (3 sièges). La CFTC jusqu’alors représentative n’existe plus dans l’entreprise. Nouvelle implantation

Dans la Société Dufry France (Import-export - 76 salariés), l’UNSA pour sa première participation obtient 29,9% des voix et fait son entrée au CE. La CGT jusqu’alors seul syndicat obtient 70,1% des suffrages. Nouvelle implantation

Air Basse Normandie (négoce et prestations de services - 77 salariés), l’UNSA confirme sa place de syndicat majoritaire et obtient 58,8 % des suffrages et 2 élus sur 4 en progressant de 2 points. La CFDT a obtenu 41,2%.

Spectacle & Communication :

Opéra National de Paris (1.874 salariés), pour sa première participation, l’UNSA gagne sa représentativité avec 10,5% des voix. La CGT obtient 41,3%, SUD 22,6%, FO 13,2%, la CFDT 12,4%. La CFTC et la FSU n’existent plus dans l’entreprise. Nouvelle implantation

Hopscotch Groupe (Publicité, 334 salariés) dans cette nouvelle UES regroupant « Le Public Système », l’UNSA obtient 100% des suffrages, double son nombre de voix, 186, et gagne les 6 sièges du CE.

EPCC « Metz en Scènes » (Entreprises Artistiques et Culturelles – 75 salariés), l’UNSA, qui se présentait pour la première fois, obtient 55,6% des suffrages et 3 sièges sur 4 à la DUP dans cette entreprise de spectacle subventionné. La CNT, jusqu’alors majoritaire, ne remporte qu’un siège.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa