Unsa-info
La lettre en ligne de l’Unsa
779

Comité des Femmes de la Confédération européenne des syndicats

lundi 25 avril 2016

Le comité des Femmes de la Confédération européenne des syndicats s’est réuni les 21 et 22 avril à Bruxelles, en présence de Sylvie Liziard, secrétaire nationale de l’UNSA.

Les membres du comité ont été informés des principales évolutions en matière d’égalité des sexes au plan de l’Union européenne, telles que le nouvel engagement stratégique sur l’égalité des sexes, la consultation des partenaires sociaux de l’UE sur la conciliation travail-vie personnelle ; les progrès effectués dans la mise en œuvre du projet de la CES " Safe at home safe at work " ; les discussions du comité ad hoc sur les changements constitutionnels.

Depuis le 8 mars, la Commission de l’UE a lancé une consultation sur l’élaboration d’un Pilier européen de droits sociaux qui s’articule principalement autour de 3 axes :

  • Égalité des chances et équilibre vie privée/ vie professionnelle.
  • Conditions de travail.
  • Protection sociale.

La consultation court jusqu’en décembre 2016 ; Esther Lynch, secrétaire confédérale de la CES, est chargée de coordonner ces travaux.

Journée internationale de la Femme 2016

Depuis cette année, la journée internationale de la Femme et l’enquête de la Confédération européenne des syndicats ont mis l’accent sur la question de la ségrégation professionnelle hommes-femmes.

  • Une ségrégation horizontale par la concentration dans certains emplois. Les stéréotypes de genre sont bien souvent liés à l’éducation, la formation, au partage inégal des responsabilités familiales.
  • Une ségrégation verticale par l’emploi des femmes sur des emplois moins qualifiés, moins rémunérés.

Lionel Fulton, expert, a commenté le résultat de l’enquête "des femmes dans les syndicats et les fonctions de direction". Il en ressort que dans les syndicats, bien que les femmes représentent 47,3% des employées et en évolution positive du nombre de syndiqués, elles sont toujours peu nombreuses aux fonctions de direction des organisations syndicales.

Massimiliano Mascherini a commenté les résultats préliminaires de l’étude d’Eurofound "Le coût de l’écart entre les hommes et les femmes en matière d’emploi" La crise économique n’aurait pas freiné le taux d’activité des femmes en Europe mais les écarts vont de 41% en Grèce à 73%en Suède. L’étude basée sur des statistiques et la perte de PIB nous démontre le coût important d’une jeune femme sans emploi à vie. Cette étude a pour objectif de convaincre que l’activité des femmes est importante au développement de l’Europe.

| Mentions légales | Archives | Suivre la vie du site | Unsa